Amazon Fire : Un beau gros feu de paille

Amazon Fire : Un beau gros feu de paille

En juillet 2014,  Amazon lance son nouveau téléphone intelligent Fire pour concurrencer le iPhone et le Samsung Galaxy. L’aventure sera de courte durée, car un mois après le lancement son prix chute de 199$ à 0,99$ pour un contrat de 2 ans. Fin octobre, Amazon se retrouve avec un inventaire de téléphones non vendus de 83 millions $ et peu d’espoir de les vendre.

L’enjeu lors du lancement était de taille. Le Fire arrivait sur le marché après plus de 8 générations de iPhone et d’Android ;  il fallait donc donner envie aux consommateurs de changer de marque.

L’échec :

Difficile à se procurer, ce téléphone était uniquement disponible via Amazon.com, chez Best Buy, AT&T et quelques autres détaillants.

L’autopromotion trop évidente d’Amazon posait aussi problème. Avec ce téléphone, le président d’Amazon Jeff Bezos espérait pousser les ventes chez Amazon. Pour cette raison, un bouton « achat » avait été placé sur le côté du téléphone. Un manque de subtilité pas très apprécié par les consommateurs…

La leçon :

Lorsqu’on arrive tard sur le marché, il faut proposer quelque chose de réellement innovant et attrayant, ce qui n’était pas le cas du Amazon Fire. Amazon est une entreprise efficace mais pas une marque cool et le téléphone intelligent est devenu un objet de désir avec lequel on se positionne auprès de ses pairs.

Source image : USA Today

 

Aucun commentaire

Commenter