Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/failwatching.com/public_html/wp-content/themes/node/framework/modules/title/title-functions.php on line 459

Apple & U2: même U2, même gratuit, ne peut pas s’imposer

Apple & U2: même U2, même gratuit, ne peut pas s’imposer

Apple nous a habitués à mettre la barre haute, et l’année 2014 n’a pas fait exception. L’attente était à son comble le 9 septembre, alors qu’elle annonçait la nouvelle génération de son populaire iPhone et de la séduisante Apple Watch. Tim Cook en a rajouté, invitant U2 sur scène et offrant leur nouvel album Songs of Innocence directement sur les listes de lecture de ses 500 millions d’utilisateurs iTunes. Une opportunité de promotion qui ferait saliver les équipes marketing du monde entier. Qui aurait pu prédire qu’un tel coup d’éclat laisserait un goût amer ?

L’échec:

Or, ce fut le cas. Bien qu’une centaine de millions de clients iTunes aient écouté l’album, une vague de mécontentement s’est vite emparée des médias sociaux : «Qui est U2 et que fait-il sur mon iPhone?». Une vague suffisamment importante pour inciter Bono à faire un mea culpa et Apple à publier une marche à suivre pour retirer l’album des listes de lecture. Mauvais timing pour Apple qui avait été aussi pointée du doigt pour la sécurité d’iCloud, dans le cadre du piratage de photos nues d’actrices célèbres…

La leçon :

Les listes d’écoute sont des espaces personnels qu’il faut respecter. Les consommateurs peuvent aujourd’hui accéder librement et instantanément à la musique qui leur plaît ; ils ne veulent surtout pas se faire imposer leurs choix musicaux par de grosses compagnies. Apple a appris qu’elle aurait dû laisser ses clients choisir U2 et non choisir U2 pour ses clients.

Source image : Billboard

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.