Bud Light réinvente… rien finalement

Bud Light réinvente… rien finalement

Un an après son introduction aux États-Unis, Anheuser-Busch InBev lançait Bud Light Platinum  au Canada, une Light à 6 % d’alcool. Un packaging original, une bouteille bleue étincelante, un gros budget publicitaire : wow !

 L’échec :

On se demandait toutefois, ce que Bud Light amenait de nouveau et surtout, de cohérent. Par définition, une bière légère possède un faible taux d’alcool, autour de 4 % ; avec 6 %, Bud Light Platinum prétend réinventer la catégorie des bières légères. Une invention bien mince, même si on affirme la filtrer trois fois… Tel que vu sur les réseaux sociaux : « Pourquoi dépenser de l’argent pour une Bud Light plus chère ?»

La leçon :

Sans contredit, la marque Bud Light est forte, mais Platinum c’est du tape-à-l’œil, avec son pourcentage d’alcool plus élevé et sa bouteille bleue. Il manque évidemment un ingrédient important pour qu’une déclinaison de produit ne soit nulle : la pertinence.

Source image : BudLight

Aucun commentaire

Commenter