Ikea décide d’éradiquer les femmes, encore.

Ikea décide d’éradiquer les femmes, encore.

 

Ikea vient de publier un nouveau catalogue spécialement conçu pour la communauté haredim (ultraorthodoxe) d’Israël, dans lequel aucune photo de femme ni de fille n’apparaît.

D’après Ikea l’objectif était de «permettre aux communautés religieuses et aux ultraorthodoxes de profiter des produits et des solutions Ikea, en fonction de leur mode de vie», tout en garantissant que «les perceptions les plus traditionnelles de la pudeur» soient respectées.

Ce n’est pas la première fois qu’Ikea, originaire du pays de l’égalité des sexes, décide d’éradiquer les femmes dans leurs communications. En 2012, ils ont fait la même chose dans un catalogue destiné au marché de l’Arabie Saoudite. Ils se sont excusé en publiant un communiqué: «Inter IKEA Systems regrette ce qui s’est passé et comprend que les gens soient bouleversés».

Il y a des limites à s’adapter à ses marchés cibles. Ça sera quoi la prochaine fois? Un catalogue adapté à l’état Islamique à Raqqa pour permettre aux bourreaux de profiter «des produits et solutions Ikea en fonction de leur mode de vie», avec une excuse deux semaines après?

On peut se demander s’il y a véritablement un pilote dans l’avion Ikea au niveau des communications? (et j’ai travaillé 4 ans au siège d’Ikea France à l’époque où on ne savait pas comment gommer les femmes)

Sur le site d’Ikea on peut lire: «Depuis toujours, IKEA met de l’avant un ensemble de valeurs qui influencent notre façon de travailler. Ces valeurs ont la même importance partout, que ce soit dans un magasin en Irlande, un studio de photos en Suède ou un centre de distribution en Chine.»

Une marque comme Ikea, et toutes les marques d’ailleurs, doit réfléchir avant d’agir. En réfléchissant à l’effort et l’énergie nécessaire pour créer un catalogue sans femmes, on comprend vite qu’il y a pas mal de gens chez Ikea qui n’ont pas beaucoup réfléchi.

Hallå! Ska vi vakna upp lite? (Allo! On se réveille un peu)

2 Commentaires

  • Laura R.

    Répondre 10 mars, 2017 10:01

    Incroyable! Quel manque de vision et de jugement.

Commenter