JC Penney : pas de coupons-rabais, pas de clients

JC Penney : pas de coupons-rabais, pas de clients

Toutes traces du passage de 17 mois de Ron Johnson à la présidence de JC Penney sont maintenant effacées. Mais la perte d’un milliard de dollars de ventes, suite à ses mauvaises décisions,  n’est pas prête d’être oubliée.

L’échec :

Fraîchement arrivé de chez Apple, Ron Johnson décide d’abolir les très populaires coupons-rabais de JC Penney pour les remplacer par des bas prix de tous les jours. C’est une erreur stratégique et le début du cataclysme.

Les clients ne reconnaissent plus LEUR JC Penney, ils se plaignent et achètent de moins en moins. Ron Johnson se fait finalement renvoyer par le Conseil. Son erreur? Il a essayé d’imposer la stratégie marketing d’Apple à un détaillant traditionnel et conservateur, sans comprendre la marque et ses clients.

La leçon :

Chaque marque possède un ADN unique et il faut être très vigilant lorsqu’on s’attaque à l’essence même d’une marque. Ron Johnson avait pourtant connu de beaux succès chez Target et Apple, mais parfois le succès mène à l’arrogance et à une perte d’empathie. Peut-être était-ce un cas de « mauvaise personne, au mauvais endroit, au mauvais moment »?

Source image : HQWallpapersplus

Aucun commentaire

Commenter