Giovanni Apollo : Jean-Claude de Bourg-en-Bresse

Giovanni Apollo : Jean-Claude de Bourg-en-Bresse

Le chef Giovanni Apollo arrive au Québec en 1994 et se démarque rapidement sur la scène culinaire grâce à ses nombreuses apparitions médiatiques et à l’ouverture de plusieurs restaurants. Il participe à des émissions culinaires, il publie en tant que coauteur Des mets et des mots : un roman en 40 recettes et il tient des chroniques à la radio.

À l’été 2015, il inaugure le Pastapollo à Québec, où il sert les supposées recettes traditionnelles de sa maman italienne. Le restaurant est même tapissé de photos de son enfance en Italie, et tout va pour le mieux…

L’échec :

Giovanni Apollo s’appelle en réalité Jean-Claude Apollo et il a menti sur, tenez-vous bien, son âge, son nom, ses qualifications et les produits utilisés dans ses recettes. Mais ce n’est pas tout, il a également inventé de toute pièce avoir vécu à Naples et avoir quitté l’Italie à 13 ans pour rejoindre les cuisines de Paul Bocuse. Il a admis faussement que sa famille vivait toujours en Italie, qu’il a fait la rencontre des fondateurs du Capitole de Québec, qu’il a cuisiné au palais de l’Élysée à Paris, et j’en passe.

Le soi-disant chef Giovanni Apollo, originaire d’un petit village en Italie, n’a jamais existé. Par contre, Jean-Claude de Bourg-en-Bresse en France existe bel et bien, et il sait cuisiner. Mais c’est déjà trop tard maintenant.

La leçon :

La quête de notoriété, de mentions « J’aime » et de visionnements sur YouTube dépasse aujourd’hui les limites de l’entendement et de nombreuses personnes sont prêtes à tout pour « réussir » et devenir « célèbres ».

Soyez vous-même, et vous connaîtrez un succès à votre image. Essayez d’être quelqu’un d’autre, et vous n’y arriverez pas, en tout cas pas pour longtemps.

Source image : Apollo Globe

 

Aucun commentaire

Commenter