Lily Drone : un écrasement programmé

Lily Drone : un écrasement programmé

En 2015, Lily, un drone grand public vendu à 499 $, génère plus de 34 millions de dollars de préventes. L’engouement pour le Lily Drone tient à ses caractéristiques inégalées; on lance le drone dans les airs et il suit l’utilisateur partout où il va.

Dans les bureaux, la conception tire de l’aile. On accumule les retards, et on ne parvient pas à sortir un prototype viable à la commercialisation. L’entreprise annonce finalement que le projet ne verra jamais le jour et Lily abandonne les 61 000 clients qui s’étaient procuré sans la moindre hésitation ce drone à la « performance inégalée ».

L’échec :

Puisqu’il n’existait aucun prototype lors de la prévente du produit en question, sa grande popularité ne tenait en fait qu’en grande partie à une vidéo promotionnelle, vue 12 millions de fois, dans laquelle s’exécutait le drone. On apprendra plus tard, par le président de Lily, que les images ont été tournées avec une caméra GoPro attachée à un prototype.

Lily n’était qu’un concept et aucun drone commandé n’a été fabriqué ni livré.

La leçon :

Aujourd’hui, les entreprises en démarrage doivent souvent générer une fascination pour un produit ou un service avant qu’il n’existe réellement afin d’attirer des investisseurs et des clients potentiels. La plupart des personnes qui ont précommandé Lily croyaient probablement qu’ils agissaient en tant que consommateurs, alors qu’ils injectaient directement de l’argent dans l’entreprise.

Conseil du jour : apprenez à distinguer un achat d’un investissement, et dans ce dernier cas, soyez prêt à prendre un risque!

Source image : Lily

 

Aucun commentaire

Commenter